Est-ce que votre signature électronique est conforme à C28?

Est-ce que votre signature électronique est conforme à C28?

Durant une journée de travail, probablement que si vous êtes comme moi, vous envoyez et recevez des dizaines de courriels. N’est-ce pas? Plusieurs connaissent également la Loi anti-pourriel (Loi C28) qui est entrée en vigueur le 1ier juillet 2014, mais est-ce que l’on prend tous les moyens nécessaires pour s’y conformer à 100%? Comment peut-on être certain que nos pratiques ne sont pas en conflit avec cette loi?

Des amendes salées…et qui peuvent vous viser personnellement

Une source d’information très pertinente traitant principalement du sujet de la Loi C28 est le blogue de l’entreprise québécoise Certimail. La semaine dernière, nous avons pu y lire qu’un torontois a eu droit à une amende de 15 000$ pour avoir envoyé 58 courriels non-conformes à la Loi. Ce qui est le plus surprenant dans cette histoire, c’est surtout le fait que c’est l’individu et non pas l’entreprise qui a été sanctionné. C’est une première et c’est important de le souligner.

Possibilité de désabonnement dans ma signature électronique… vraiment?

Si on prend le temps de scruter toutes les subtilités de la loi C28 (je sais, on a tous très peu le temps de le faire au complet), il faudrait démontrer dans notre signature électronique qu’il est possible de ne plus recevoir de courriel de notre part. Si vous gérez une infolettre, vous le faites sûrement déjà par défaut, mais dans vos courriels? C’est encore une fois ce que l’on peut lire dans le dernier billet de Certimail qui a pour titre: Amende d’1,1M$ d’AMAZON : avoir le consentement ne suffit pas D’ailleurs, c’est suite à la lecture de celui-ci que Bernard a décidé d’apporter des modifications à la nôtre en ajoutant plus de détails dans nos signatures électroniques chez Quoly. La voici:

Exemple de signature de courriel avec la loi c-28

Comme vous pouvez le constater, nous avons pris un maximum de précautions afin de donner un moyen de vous désabonner et ce, même si c’est une communication avec un de nos clients par exemple. Évidemment, c’est encore plus important si vous envoyez des courriels de sollicitation.

Si vous avez un modèle de signature électronique à proposer, je vous invite à le mettre en commentaire. Ce serait apprécié de voir votre formule à vous.

Aussi à lire: 4 raisons pour lesquelles votre entreprise doit investir dans le marketing numérique

Nos 3 blogues anglophones préférés sur le SEO et le marketing Web

Nos 3 blogues anglophones préférés sur le SEO et le marketing Web

Chez Quoly, nous tenons mordicus à rester le plus à jour possible afin d’offrir ce qu’il y a de mieux à nos clients. Bien qu’il existe plusieurs blogues francophones qui traitent du marketing Web, nous consultons beaucoup de publications en anglais également. Si vous êtes un passionné du Web, cette semaine nous y allons de nos suggestions de blogues anglophones.

Résultats de recherche d'images pour « semrush »

SEMrush est un outil qui existe depuis 2008 et que nous utilisons presque quotidiennement. Très utile pour faire l’analyse des mots-clés et pour vous comparer face à la compétition. Le blogue de SEMrush (aussi disponible en français) est à la base une source d’informations sur le SEO bien sûr, mais il aborde des sujets aussi variés que la génération de prospects, la création de contenu numérique, la vente en ligne, etc. C’est pour certains une lecture un peu moins avancée, mais une très bonne référence pour connaître les bases du référencement Web et se tenir au courant des nouveautés.

Résultats de recherche d'images pour « moz »

Moz est une entreprise basée à Seattle qui a débuté ses activités en 2004 sous la forme d’une agence de consultants en référencement Web puis s’est réorienté vers la vente de plusieurs outils pour travailler le SEO. The Moz blog est LA référence du référencement Web, mais aussi du marketing d’attraction (Inbound Marketing). Le co-fondateur Rand Fishkin y est présent chaque vendredi avec son Whiteboard Friday, une capsule vidéo traitant du marketing Web d’une durée d’environ 10 minutes. Un must.

 

Résultats de recherche d'images pour « Avinash Kaushik »

Un autre incontournable est le blogue de Avinash Kaushik. Auteur à succès, conférencier, spécialiste incontestable du Web Analytics de niveau mondial et “Évangéliste Google”. Si l’analyse des statistiques vous tient à coeur, vous ne devez pas manquer ses articles. Il est aussi auteur de plusieurs livres sur l’analytique Web.

Bonus: Comment suivre des dizaines de blogue?

Résultats de recherche d'images pour « feedly »

Suivre ces auteurs prolifiques demande du temps. De plus, si vous commencez à les lire, vous verrez que ces blogues sont aussi très généreux en citations et ressources à consulter. Vous aurez donc des dizaines de sites à consulter, ce qui demande passablement de temps. Un agrégateur de contenus comme Feedly devient alors très utile pour regrouper tous ces contenus intéressants au même endroit. Sans compter que l’application mobile permet de consommer ce qui nous intéresse de n’importe où.

Bonne lecture!

Qui sont les Milléniaux et comment les rejoindre?

Qui sont les Milléniaux et comment les rejoindre?

Qui sont les Milléniaux et que font-ils en ligne?

Ce sont des jeunes âgés entre 16 et 34 ans. Pour eux, l’ère pré-internet n’existe tout simplement pas. Voici en rafale quelques statistiques concernant cette génération. Celle qui est en pleine croissance et qui transforme déjà le Monde dans lequel on vit. Ils sont les plus éduqués et poursuivent des buts complètement différents que ceux désirés par les générations précédentes.

  • 90% vont en ligne à tous les jours et 75% au moins aussi souvent via leur téléphone intelligent que sur leur ordinateur. Ils ne sont pas seulement hyperconnectés, ils le sont de façon mobile. En vérité, 1 sur 3 naviguent plus souvent via leur téléphone.
  • Que font-ils? Ils visitent leurs réseaux sociaux (67%), recherchent des informations sur les moteurs de recherche (62%), regardent des vidéos (56%), etc.
  • Lorsqu’ils magasinent un produit, ils se tournent à 55% du temps vers les moteurs de recherche contre 27% pour les sites Web des entreprises elles-mêmes. Ils n’hésitent pas à demander des conseils sur les réseaux sociaux pour valider leurs choix avant d’acheter (2 fois plus que les personnes de 35 ans et plus!)
  • 20% considèrent le contenu sur YouTube plus pertinent et intéressant que celui de la télévision. (YouTube est d’ailleurs le deuxième plus important moteur de recherche après Google). 40% utilisent YouTube à tous les jours.
  • 50% des Milléniaux commentent ou aiment quotidiennement le contenu d’au moins un ami sur un réseau social.

Comment les rejoindre en tant que marque?

Bien que pour certaines personnes, il semble évident que ces consommateurs ne sont plus rejoignables via la publicité, c’est vrai mais qu’en partie. 10% des Milléniaux ont appris l’existence d’un produit ou d’un service via la publicité. D’un point de vue stratégique, il faut bien sûr tenir compte des caractéristiques citées ci-haut afin de se faire remarquer par eux en tant que marque. On ne peut pas les atteindre avec les mêmes arguments et encore moins les mêmes plateformes que les X ou les babyboomers par exemple. Voici quelques pistes de réflexion intéressantes si vous désirez faire la promotion de vos produits ou services auprès de cette clientèle:

  • Utilisez la vidéo pour démontrer les avantages et le fonctionnement de votre produit ou service. De préférence d’une durée de 90 secondes ou moins car ce sont des personnes qui sautent rapidement d’un message à l’autre.
  • Etant donné qu’ils font confiance plus aux avis personnels qu’au message corporatif, si vous le pouvez, entrez en contact avec un porte-parole qui provient de la même génération et qui parle le language des Milléniaux. Une star de YouTube est un bon exemple.

En conclusion, si vous voulez parler à cette génération vous devez miser sur le plaisir, la transparence et le fait que vous voulez avant tout les aider à prospérer dans l’entraide et la joie de vivre.

Vous pourriez aussi aimer lire: Envoyez un SMS aux annonceurs de Google AdWords avec SMS Direct

Qu’est-ce que le Cyber Monday?

Qu’est-ce que le Cyber Monday?

Le Cyber Monday (Cyber Lundi) est une tradition américaine qui perdure depuis le 28 novembre 2005. C’est le site Web Shop.org qui a baptisé ainsi le lundi suivant le Black Friday en statuant que 77% des vendeurs en ligne de l’époque constataient une hausse marquée de leur chiffre d’affaires cette journée précise de l’année. Depuis cette date, le Cyber Monday est LE rendez-vous des chasseurs d’aubaines, juste à temps pour les emplettes des Fêtes.

Des chiffres impressionnants!

Chaque année, les ventes reliées au Cyber Monday sont en hausse. Voici quelques statistiques de 2015 aux États-Unis seulement.

  • 3,19 milliards de vente (comparativement à 2,59 milliards en 2014
  • 2,28 milliards ont été complétées sur un ordinateur et 838 millions sur mobile (en 2014, les ventes sur mobile étaient de 548 millions seulement)
  • 21% des ventes ont été fait en parcourant plusieurs appareils (ordinateur, téléphone et tablette)
  • les femmes représentent 59% des acheteurs
  • la tranche d’âge la plus active est celle des 35-55 ans (47% du nombre total d’acheteurs)
  • le panier d’achat moyen compte 3,97 articles pour un total 123,43$
  • le taux de conversion est de 5,37% (hausse de 1,1% comparativement à 2014)

Et vous? Comptez-vous acheter en ligne aujourd’hui?

Voici pourquoi votre entreprise doit bloguer dès aujourd’hui!

Voici pourquoi votre entreprise doit bloguer dès aujourd’hui!

Ceux qui me connaissent savent que je suis un grand défenseur de l’usage du blogue dans un contexte d’affaires. J’ai d’ailleurs eu la chance de faire quelques présentations sur ce sujet, entre autre au Printemps des réseaux sociaux. Depuis que je travaille dans le domaine du marketing Web, je suis encore plus convaincu du bienfait pour votre entreprise d’entretenir un blogue. D’ailleurs, j’essaye de donner l’exemple en écrivant des articles le plus régulièrement possible sur le nôtre. 😉

Vous avez besoin de plus d’arguments? Voici 3 raisons tirées d’un billet de Jeff Bullas: 29 Reasons Why You Should be Blogging and Not Watching Television.

Pour mieux sortir dans les résultats de recherche sur Google (référencement naturel ou organique)

Voilà un objectif important! Bien sûr il ne faut pas tomber dans le piège d’écrire seulement en fonction de Google, mais il est possible d’être intéressant et de plaire aux moteurs de recherche. Vous devez cibler les bons mots-clés ou expressions recherchées par les internautes quand vient le temps de s’informer sur ce que vous faites. Un site Web bien optimisé, qui bouge et qui ajoute sans cesse du nouveau contenu sera favorisé en matière de référencement naturel (SEO).

Pour rester en avance sur les concurrents de votre industrie

Souvent quand on écrit un article, cela nous force à faire des recherches sur le sujet que l’on veut traiter.Ce faisant, vous demeurez à l’affût des nouveautés et de l’évolution de votre marché. Ce qui a pour conséquence de vous donner une longueur d’avance et d’accroître votre crédibilité face à la concurrence. Les internautes qui recherchent le produit ou le service que vous offrez sauront rapidement reconnaître que vous connaissez bien votre domaine d’activités à la lumière des informations que vous partagez.

Mettre de l’avant l’expertise de vos employés et de vos fournisseurs

Un de vos employés s’implique activement dans une cause? Un de vos fournisseurs vient de faire une acquisition ou embauche massivement? Votre entreprise vient de gagner un prix dans le gala de la Chambre de commerce de votre localité? Autant de sujets que vous pouvez aborder et qui aura pour effet d’humaniser la perception qu’auront vos clients quand ils penseront à vous. Vous pouvez aussi faire des entrevues avec les intervenants de votre marché afin de tenir votre communauté au courant de ce qui se passe.

Ceci ne sont que quelques exemples. Bien sûr, bloguer demande du temps mais les bienfaits se feront sentir rapidement. Alors? Convaincu?

Dany Paquin, chroniqueur techno pour Passion FM

Dany Paquin, chroniqueur techno pour Passion FM

Au fil des années, j’ai eu la chance de rencontrer plusieurs personnes qui oeuvrent dans tous les domaines. Depuis quelques mois, un de mes contacts est l’animateur du show du matin sur les ondes de Passion FM. Stéphan Viau anime l’émission quotidienne Le Réveil et on a pensé qu’une chronique technologie serait de mise et que je pourrais amener des sujets intéressants pour son auditoire.

Donc, ce matin c’était l’heure de ma première chronique. Au menu: le phénomène Pokemon Go et la mort du Journal de Mourréal.

Pour faire l’écoute de ma chronique du 19 juillet 2016, cliquez ici.

La liste des sujets: