Mettez à jour votre fiche Google My Business avec Google Posts

Mettez à jour votre fiche Google My Business avec Google Posts

Depuis quelques semaines, un nouvel outil est disponible pour toutes les entreprises qui ont une fiche Google My Business: Google Posts. En effet, il est maintenant possible de partager ce que vous voulez en temps réel: article de blogue, événements, promotion, etc. Selon nous, c’est une amélioration très intéressante parce que cette fiche apparaît dans les résultats de recherche lors qu’un internaute fait une requête sur Google.

Comment faire?

  • Vous devez vous connecter à votre compte Google My Business et cliquer sur l’onglet Posts à la gauche.

google posts

  • Il est maintenant temps d’ajouter une photo (minimum 344 x 344 pixels), un lien vers votre contenu et un court texte (maximum de 300 mots). Si vous choisissez de faire la promotion d’un événement, vous devez spécifier le titre ou sujet de l’événement, la date et l’heure (début et fin)

NB: vos publications ont une durée de vie de 7 jours et pour un événement, l’affichage se termine lorsque celui-ci prend fin. Il est donc conseillé de publier régulièrement.

google posts

  • Et finalement, pour inciter les visiteurs à cliquer, vous pouvez ajouter un appel à l’action (CTA). Les choix possibles: réserver, inscription, acheter ou j’en profite.

  • Le résultat!

Sur le même sujet: Ces 4 outils gratuits de Google peuvent être très utiles pour vous

Le marketing en mode été: 5 billets à lire sur le sujet

Le marketing en mode été: 5 billets à lire sur le sujet

Enfin! L’été semble vouloir vraiment s’implanter pour de bon dans notre Belle Province. Les vacances, le soleil et les soirées sur le bord du feu sont de retour. Qu’est-ce que la saison estivale veut dire pour votre entreprise? Bien sûr, à moins que vous opériez exclusivement durant les mois de juin, juillet et août, vous devez travailler avec des effectifs réduits et peut-être même subir une baisse de votre chiffre d’affaires.

Résultat? Plusieurs seront tentés de mettre un frein (du moins partiellement) à leurs efforts marketing. Mais, est-ce la bonne stratégie? Est-ce qu’il y a des alternatives? J’ai rassemblé pour vous 5 billets qui mettent en perspective certaines actions que vous pouvez mettre en place cet été.

Bonus!

Astuces pour entretenir votre blog durant les vacances d’été (Markentive)

Et si l’été est votre grosse saison!

Le marketing Web pour les entreprises saisonnières (Quoly)

Infolettre: le temps est-il venu de segmenter votre liste?

Infolettre: le temps est-il venu de segmenter votre liste?

Nous l’avons mentionné à quelques reprises sur ce blogue: l’infolettre n’est pas morte et surtout, ça demeure une arme redoutable pour rejoindre vos prospects et vos clients actuels. Si elle est bien utilisée, c’est un moyen relativement peu coûteux pour fidéliser, informer et même vendre plus.

Beaucoup d’entreprises ont compris ce principe et elles ont donc accumulé un nombre importants d’abonnés au cours des années. Que faire maintenant pour maximiser l’impact des courriels envoyés? Est-il pertinent de faire parvenir le même message à tout le monde? Serait-il le temps de segmenter en plusieurs listes afin d’intéresser encore plus vos lecteurs? Bien entendu, il faut avoir une masse critique d’abonnés pour que la segmentation soit utile et nécessaire. Selon nous, on peut commencer à explorer cette avenue avec une liste de 1000 abonnés.

Avec des campagnes segmentées, vous pouvez augmenter votre taux d’ouverture de 10,64% et votre taux de clic de 100,95%! (source: Mailchimp)

Alors? Quel types de segments pouvez-vous mettre en place?

Démographique

Si cela s’applique à votre modèle d’affaires, il serait à propos de débuter par ce type de segmentation. Vous pouvez récolter les informations suivantes: sexe, âge, niveau de scolarité, salaire, etc. Mais attention! Il faut absolument que ces données soient VRAIMENT utiles et pertinentes autant pour vous que pour votre abonné. Exemple: si vous avez une boutique en ligne de bijoux et que vous avez autant des modèles pour homme que pour femme, la segmentation par le sexe est une évidence.

Géographique

Même chose ici, si votre entreprise opère plusieurs succursales et que celles-ci ne vendent pas exactement la même marchandise ou que les promotions diffèrent, il serait à propos de demander la région ou la ville de vos abonnés. Ce type de segment peut très s’appliquer au domaine du tourisme également: hôtel, restaurant, camping, etc.

Vous pouvez le prévoir dès le départ ou encore le demander lorsque vous avez un nombre d’abonnés suffisants (avec l’aide d’un sondage par exemple). N’oubliez pas qu’il faut prendre en compte le fait que d’envoyer plusieurs messages, sur plusieurs listes va vous demander plus de temps et/ou de ressources.

Taux d’engagement: fidèles vs indifférents

Plusieurs personnes s’abonnent à une infolettre dans le cadre d’une promotion précise, d’un concours ou tout simplement par curiosité. Ce qui fait qu’un bon nombre de vos abonnés peuvent ne pas être fidèle à votre message. C’est-à-dire qu’ils ouvrent peu ou pas du tout vos envois.

Que faire? Et bien vous pouvez créer des listes afin de tracer une ligne entre vos lecteurs assidus et les autres. Vous allez donc pouvoir faire des promotions différentes, demander ce qui pourrait intéresser ceux qui ne vous lisent pas, etc. Pourquoi ne pas récompenser ceux qui cliquent le plus?

Quoi d’autres?

Voici d’autres exemples de segments que vous pouvez mettre en place (surtout applicable à une boutique en ligne):

  • achats passés
  • paniers d’achats abandonnés
  • montant dépensé par transaction
  • nombre de mois depuis le dernier achat
  • acheteur à répétition vs celui qui a acheté seulement une fois
  • champs d’intérêts
  • etc.

Ce billet est inspiré de 10 Quick and Easy Email Marketing Segmentation Strategies to Try Today

À lire aussi: e-commerce: pourquoi vos acheteurs abandonnent leurs paniers?

4 bons moyens pour générer des prospects à partir de votre site Web

4 bons moyens pour générer des prospects à partir de votre site Web

Une fois que vous avez attiré un visiteur sur votre site Web, pourquoi ne pose-t-il pas l’action désirée? Existe-t-il un ou des moyens d’influencer positivement celui-ci vers votre objectif? Encore une fois, le blogue de Moz apporte des pistes intéressantes de solution dans cet article de Lindsay Kolowich Elle nous propose des pratiques à mettre en place afin d’augmenter le taux de conversion de votre site Web. Voici donc mon adaptation/traduction libre de ce billet.

Placez vos appels à l’action où les gens regardent

 

Facile à dire n’est-ce pas? Mais est-ce que c’est aussi facile à faire? En fait, ce que l’on remarque c’est que les internautes en général ont tous le même parcours visuel en arrivant sur une page Web. Donc, vous devez prioriser les endroits sur la page où les yeux sont attirés. Regardez bien le chemin sur l’image suivante qui démontre en ordre chronologique les zones consultées.

Naturellement, le logo de l’entreprise est la plupart du temps au point 1, donc vous devriez placer vos appels à l’action aux points 2 ou 4 pour un maximum de conversion. Voici un exemple:

Utilisez le pop-up de la bonne façon

 

Le fameux pop-up! À chaque fois (disons, TRÈS souvent) que l’on propose cette solution à nos clients qui veulent augmenter leurs abonnements à l’infolettre par exemple, on sent un réel malaise. Ils ont peur de déranger, de brusquer ou même d’avoir le sentiment de choquer leurs visiteurs. Mais, il en demeure pas moins que c’est un moyen très efficace quand on sait comment l’utiliser. Il existe des moyens pour ne pas s’attirer les foudres des internautes:

  • Limiter l’impression du pop-up à x nombre de fois par semaine par visiteur
  • Faire apparaître le pop-up après avoir visité un % déterminé du site et non pas tout de suite en arrivant
  • Faire entrer en scène le pop-up quand votre visiteur approche sa souris du X de la sortie
  • etc.

Insérez des hyperliens-appel à l’action dans vos pages

 

Qu’est-ce que je veux dire par là? On a souvent le réflexe de mettre des appels à l’action en bas de chaque billet de blogue. Dans notre cas, c’est une invitation à vous abonner à notre magnifique et très instructive infolettre 😉 Mais, étant donné que ça ressemble beaucoup à de la publicité, on a tendance à ne pas le remarquer. Tandis que dans le texte (comme je viens de le faire avec l’hyperlien vers notre abonnement à l’infolettre), c’est plus efficace. Voici un autre exemple:

Lancez vos campagnes à partir de votre blogue

 

Lorsque vous lancez un nouveau service ou un nouveau produit, c’est une bonne idée de le faire dans un billet de blogue. Pourquoi? Parce que ça humanise le tout, ça donne moins l’impression d’une vente à pression que de le faire uniquement sur la page d’accueil ou sur une page dédiée. Ce sera également le temps de mettre en place des appels à l’action en hyperlien comme démontré au point précédent. Vous pouvez également mettre en contexte d’autres billets pertinents à la nouveauté annoncée. Utilisez le strorytelling pour mettre en contexte ce que vous avez à offrir. Voici une bonne utilisation de cette pratique:

Saviez-vous que plus de 70% des adultes québécois s’informent sur le Web avant de procéder à un achat?

J’espère que ce billet vous a été utile!

Sources des images: Envato Studio Prezi HubSpot 

Comment utiliser les lead magnets de façon efficace?

Comment utiliser les lead magnets de façon efficace?

Je tiens tout d’abord à m’excuser d’avoir utilisé un terme anglophone dans mon titre mais c’est pour une raison simple: aimants à prospects, ça ne sonne pas très bien à mon avis. Alors donc. Commencons par le commencement comme on dit. En passant, ce billet de blogue est fortement inspiré d’un récent article de SEMrush: 8 types of lead magnets for your website

Qu’est-ce qu’un lead magnet?

On peut résumer la stratégie de lead magnet comme un moyen de récolter des informations personnelles auprès d’internautes, notamment leurs adresses de courriel, en échange d’un avantage ou d’une gratuité. Le but ultime étant bien sûr de leur proposer votre produit ou service, que ce soit directement ou indirectement.

Les consommateurs sont de moins en moins sensibles à la publicité traditionnelle, il est donc fortement suggéré d’offrir un incitatif intéressant (ce n’est pas le moment d’être chiche!!) pour attirer leur attention et même réussir à leur vendre l’idée de s’abonner à votre infolettre par exemple.

Pourquoi utiliser le lead magnet?

Attire rapidement des prospects de qualité

En effet, il est démontré que c’est un moyen rapide de générer une banque de prospects qualifiés et de qualité. Pourquoi? Parce que si les internautes prennent la peine de remplir votre court questionnaire et de vous fournir leurs courriels, à la base ils démontrent un minimum d’intérêt envers ce que vous faites. C’est alors à vous de livrer la marchandise et de ne pas les décevoir. Vous devez soulever un problème, promettre de le régler rapidement et effectivement apporter une piste de solution.

Démontre votre expertise

Si vous décidez d’échanger un livre ou une étude de votre cru en échange d’informations personnelles et que cela apporte un réel avantage pour le lecteur, automatiquement vous venez de démontrer que vous êtes un expert dans votre domaine. Le consommateur ne veut pas savoir que vous êtes bon, il veut le voir! (hommage à Yvon Deschamps ici).

Les 8 types de lead magnet

Dans son article, Olga Shipitsyna classe les lead magnets en 8 types différents et à utiliser selon le but et la clientèle visés. Voici un tableau qui résume très bien cela:

8 Types of Lead Magnets

Contenu

C’est probablement le lead magnet le plus connu et aussi le plus utilisé. Le principe est simple, vous offrez du contenu exclusif (texte, vidéo, audio ou infographie) en échange des informations personnelles désirées.

Widget

Le widget peut être une fonctionnalité sur votre site Web hors du commun et qui procurera une expérience unique à l’internaute qui échangera son courriel avec vous.

Quiz ou sondage

Testez les connaissances de votre audience et faites ensuite parvenir leurs résultats par courriel. Peut aussi s’appliquer à un court sondage, en promettant d’envoyer les résultats du sondage en exclusivité aux participant de celui-ci.

Démo en direct

Cela peut s’appliquer à un produit assez compliqué à utiliser. Le consommateur sera heureux de recevoir vos explications en direct et aussi de pouvoir poser ses questions en clavardant avec vous. Il pourra aussi choisir l’heure et la date qui lui convient. Votre entreprise pourra ainsi se démarquer d’une façon remarquable.

Webinaire

Pas besoin de présentation, le webinaire est maintenant connu de tous et de toutes. Il s’agit d’une séance d’informations diffusée sur le Web.

Essai gratuit

C’est un modèle d’affaires qui est quasi la norme maintenant, surtout dans le cas de logiciels. Rien de mieux que d’essayer le produit ou le service durant quelques semaines ou même quelques mois avant d’en faire l’achat. Si vous avez assez confiance en ce que vous offrez, c’est un excellent moyen de promotion.

Concours

C’est connu, les gens aiment les concours. Il faut par contre être original et avoir un prix digne des efforts demandés au consommateur. Cest-à-dire ne pas lui demander 25 questions pour un prix de 5$.

Offres spéciales ou rabais

Encore une fois, il faut que le rabais soit respectable. On peut dire qu’il n’y a pas de petites économies, mais dans les faits, c’est plus ou moins vrai.

J’espère que vous allez laisser votre imagination aller et mettre en place une stratégie gagnante!

 

Aussi à lire sur ce blogue: 50% des internautes se limitent aux 3 premiers résultats sur Google

Comment faire une page d’atterrissage qui va convertir?

Comment faire une page d’atterrissage qui va convertir?

Bon nombre de gestionnaires ou propriétaires d’entreprises savent qu’une page d’atterrissage (landing page) est un outil indispensable pour convertir leurs visiteurs en prospects puis en clients. C’est une vitrine importante de vos campagnes publicitaires en ligne. Mais beaucoup sont déçus du faible taux de conversion. Quels sont les facteurs qui font la différence entre une page d’atterrissage qui donne des résultats et une autre qui ne génère absolument rien!? Neil Patel a récemment écrit un article qui amène des pistes de solutions: a brief guide to designing hi-converting landing pages. Voici les points que je considère les plus pertinents.

Comprendre vraiment les besoins de vos visiteurs

C’est la première étape: comment pouvez-vous répondre aux besoins de vos visiteurs si vous ne les connaissez pas? Qu’est-ce qui empêche les gens de dormir la nuit et surtout quelle est votre solution à ce problème?

Combien de fois avez-vous été déçu par un site Web qui promettait de solutionner une de vos préoccupations et qu’en fin de compte, ce n’était que du vent? Ne soyez pas ce genre de site Web! Plus vous allez être à l’écoute et utile, plus les internautes seront portés à diffuser votre offre et donc, plus votre campagne sera profitable bien sûr. Offrir une fourchette quand vous savez que vos visiteurs ont besoin d’une cuillère n’est pas la meilleure option, n’est-ce pas?

Évitez de vous éparpiller, soyez précis

Gardez ceci en tête: votre page d’atterrissage n’a qu’un seul et unique but, c’est de faire poser un geste précis à votre visiteur. Un seul. Ne laissez aucune option possible, vous devez garder le focus sur l’objectif désiré et non pas essayer de vendre plusieurs choses à la fois sur la même page. Vous ne devez pas donner le choix à votre visiteur, c’est aussi simple que ça. Si le but de votre campagne est de récompenser par un ebook en échange d’une adresse de courriel, concentrez vos efforts sur l’atteinte de cet objectif uniquement.

Appel à l’action: Donnez quelque chose d’utile… vraiment utile

Première question à vous poser: qu’est-ce qui rendrait heureux mes futurs clients? N’oubliez pas que vos prospects sont inondés d’infolettres, alors pour que ceux-ci vous donnent leurs adresses de courriel, ils doivent avoir l’impression d’être gagnants. C’est-à-dire, ils devront retirer un avantage réel pour vous fournir cette information. Ne soyez pas chiche. Si vous êtes un consultant, pourquoi ne pas donner 1 heure gratuitement? Si vous êtes auteur, vous pouvez choisir d’offrir une courte nouvelle exclusive par exemple. Bref, il faut créer le facteur WOW. Il faut que l’internaute ne se pose même pas la question si c’est une bonne affaire ou non.

Un bon (très bon) titre et une image qui frappe

Ce sont les deux éléments les plus importants pour attirer l’attention de votre visiteur. Vous avez seulements quelques secondes pour convaincre celui-ci que vous lui offrez l’occasion du siècle. Si vous n’avez pas les capacités artistiques pour faire une page visuellement attirante, demandez de l’aide. Même chose pour le texte et surtout le titre, faites affaire avec des experts. Ce sera beaucoup moins coûteux en bout de ligne car votre campage aura beaucoup plus de chance de rapporter. En plus, vous allez sauver du temps en déléguant le travail. Vous êtes payant à faire ce que vous savez faire le mieux: gérer votre entreprise. Une courte vidéo peut aussi être un excellent moyen de capter l’attention de vos prospects.

Bon succès!