Comment récupérer l’accès à votre compte Google Analytics?

Comment récupérer l’accès à votre compte Google Analytics?

Dans la grande majorité des cas, lorsque l’on débute l’analyse d’un site Web dans le but de travailler le référencement organique (SEO) ou même pour lancer une campagne AdWords, nous voulons savoir ce qui se passe sur le site. On doit avoir une bonne idée des pages vues, des sources de trafic et plusieurs autres données qui se retrouvent… sur Google Analytics.

Souvent, la réaction de la personne avec qui l’on discute est la même: Je sais que nous l’avons sur le site, mais on a plus aucune idée qui a accès au compte car on ne s’en sert plus. C’est un classique. Détrompez-vous, cela arrive [très souvent] et ce, peu importe la taille de l’entreprise. Dans le feux de l’action, une fois que le site est en ligne, plusieurs organisations regardent leurs statistiques un certain temps, puis délaissent cette tâche.

Alors, que faire pour savoir qui a accès au compte et le récupérer?

Première étape: Faites vos recherches

Après avoir valider que Google Analytics est bel et bien installé sur votre site Web, il faut bien sûr débuter en fouillant dans votre mémoire (car c’est peut-être vous qui a accès sans vous en rappeler) ainsi que parmi les personnes susceptibles d’avoir été responsables de la gestion de votre compte Google Analytics. Il faut donc contacter les intervenants suivants:

  • le propriétaire de l’entreprise
  • employés actuels et passés qui travaillent de près et de loin au marketing
  • l’agence(s) Web actuelle(s) ou passée (es) avec qui vous travaillez

Interface pour modifier et gérer les accès à votre compte Google Analytics

Aussi à lire: Google Analytics 101

Deuxième étape: Demandez l’aide de Google

Si vous n’avez pas réussi à récupérer vos accès avec l’étape 1, passons à l’étape de demander de l’aide directement à la source. En fait, si vous êtes rendu jusqu’ici dans votre lecture, voici ce que vous devez faire:

  1. Rendez-vous au Centre d’aide Google Analytics
  2. Entrez en contact avec Google par courriel et expliquez votre situation en spécifiant que vous avez fait vos recherches avant de les contacter, sans succès.
  3. Google va donc entrer en contact avec l’administrateur du compte en spécifiant que vous demandez à entrer en contact et reprendre l’accès au compte Google Analytics
  4. Google laissera 7 jours au destinataire pour envoyer une réponse. S’il n’ont pas de nouvelles après ce délai, Google va vous demander d’installer une ligne de code sur votre site Web afin de valider que c’est vous le propriétaire de celui-ci.

Lorsque la propriété du site est validée, Google vous donnera accès au compte Google Analytics.

Inspiré de: How To Recover Google Analytics Account

Une autre voie d’accès: Adwords

Dans certains cas, il peut aussi être possible de passer par votre compte Adwords pour récupérer vos accès à Google Analytics. Pour y arriver, votre compte Analytics doit déjà être lié à votre compte Adwords. Si vous avez accès à ce dernier avec un autre courriel, il est alors possible de forcer l’accès via ce canal. Vous pouvez demander plus de détails à une agence Google Partners à ce sujet si vous êtes dans cette situation.

Dans tous les cas, le mieux demeure encore de prévenir! Établissez une marche à suivre claire au sein de votre organisation. Ça peut être simplement de tenir une fichier qui recense qui dans l’entreprise à accès à quoi. Ainsi, si un employé quitte, vous pourrez consulter ce document pour vous assurer qu’il ne laisse aucun accès orphelin derrière. Prenez aussi l’habitude d’avoir au moins deux comptes d’accès dans tous les comptes que vous avez à gérer.

P. S. Tout ceci vous semble très compliqué, mais vous êtes quand même conscient de l’importance de ne pas perdre vos données? Nous pouvons faire un audit pour vous et corriger toutes les lacunes mentionnées dans ce billet. Contactez-nous!

Google Analytics 101

Google Analytics 101

Si vous avez une site Web, le premier outil que l’on vous suggère de mettre en place est Google Analytics. Mais plusieurs personnes pensent que c’est ardu de trouver la bonne information. C’est-à-dire les données qui peuvent permettre d’augmenter leurs ventes, donc leur taux de conversion. Voici donc ce que je pourrais appeler: Google Analytics 101. Avec ces 4 données seulement, il vous sera possible de prendre des actions rapides et efficaces.

L’âge de vos visiteurs

Chemin à suivre: audience->données démographiques -> âge

Vous pouvez d’un seul coup d’oeil avoir accès à plusieurs informations intéressantes par tranche d’âge: taux de rebond, nombre de pages par session, durée moyenne des sessions, etc. Par exemple, si vous vous rendez compte que ce sont les  35-44 qui ont le meilleur taux de conversion mais que ce sont eux qui ont le moins de visites, il serait approprié et fortement suggéré de viser ceux-ci dans vos campagnes AdWords par bannières (display). Autre action: écrire votre prochain billet de blogue en visant cette portion de la population.

Le sexe de vos visiteurs

Chemin à suivre: audience->données démographiques -> sexe

Même principe, si vous constatez qu’il y a un écart entre le nombre de conversion que vous faites avec les hommes et les femmes, cela peut influencer vos décisions de marketing. Si vous avez une boutique en ligne de vêtements et que les visiteurs de sexe masculin achètent plus, c’est peut-être le temps de tenter un rabais supplémentaire pour les articles destinés aux femmes afin d’aller chercher l’attention de cette clientèle. Mais si votre marge de profit est généralement meilleur pour les vêtements pour hommes, concentrez-vous sur eux étant donné qu’ils ont tendance à déjà plus acheter.

Les catégories d’affinité

Chemin à suivre: audience->centre d’intérêts -> catégories d’affinité 

Encore une fois, cette analyse vous aidera à bâtir votre campagne publicitaire AdWords en ciblant les intérêts de ceux qui convertissent le mieux. De cette façon, il sera plus facile pour vous de maximiser votre investissement et de ne pas dépenser au mauvais endroit. Essayez aussi de trouver pourquoi certains champs d’intérêts amènent moins de ventes.

Nouveaux visiteurs vs connus

Chemin à suivre: audience->comportement -> visiteurs nouveaux/connus

Voilà une donnée qui est très importante si vous faites de la publicité AdWords. Pourquoi? Parce que si vous vous rendez compte que ce sont plus souvent des visiteurs connus (qui ont déjà visité votre site Web) qui convertissent, il est préférable d’opter pour le remarketing avec cet audience. Le fait de voir vos publicités à répétition (sans abuser quand même) peut aider à demeurer dans l’esprit de vos prospects, qui seront alors plus enclin à revenir compléter la transaction.

Allez plus loin que les chiffres avec Google Analytics

Bien entendu, il existe des dizaines d’autres données que vous pouvez analyser avec Google Analytics, mais je pense qu’en faisant un suivi de celles exposées dans ce billet, vous pouvez faire un bon bout de chemin.

Si vous avez besoin de formation ou de conseils pour mettre en place une stratégie complète d’analyse de données, contactez-nous et il nous fera plaisir de vous guider.

Gardez un oeil sur votre site Web avec Google Data Studio

Gardez un oeil sur votre site Web avec Google Data Studio

En tant que gestionnaire, vous connaissez l’importance de suivre de près les performances de votre site Web. Le nombre de visite, la provenance, les mots-clés utilisés, les conversions, etc. Si vous trouvez que c’est lourd d’analyser le tout avec Google Analytics, vous allez adorer Google Data Studio et ses tableaux de bord disponibles gratuitement depuis quelques mois.

Les principaux avantages

  • Facile à utiliser et à partager avec vos collaborateurs
  • S’adapte à vos besoins et aux données qui sont sensibles à votre entreprise
  • Visuellement très professionnel
  • Vous pouvez intégrer des éléments qui sont en dehors de l’Univers Google: les statistiques de votre page Facebook par exemple.

Voici une capsule de notre président et stratège Web chez Quoly Bernard Prince qui vous explique les principales fonctionnalités en 10 minutes. Bon visionnement!

À lire sur le même sujet: Allez plus loin que les chiffres avec Google Analytics

Découvrez Google Webmaster Tools et ses avantages

Découvrez Google Webmaster Tools et ses avantages

Webmaster Tools est en fait l’ancienne appellation car nous devons maintenant parler de Google Search Console (ou bien la Console de recherche en français). Comment résumer en une seule phrase ce que GSC peut faire pour vous? Cet outil vous permet de voir et de comprendre comment les pages de votre site Web sont indexées par Google et ainsi pouvoir faire les corrections nécessaires pour améliorer votre référencement naturel (organique).

Comment ça fonctionne?

Pour débuter, il faut associer GSC à votre site Web et ce, par l’ajout un fichier via FTP. Vous pouvez également y aller par l’ajout d’une balise (dans Yoast SEO par exemple). Concrètement, quelles informations pertinentes pouvez-vous recueillir? GSC vous donne entre autre accès aux données suivantes de votre site Web:

  • Mots-clés
  • Impressions
  • Positions moyennes (opportunités perduees car vous vous retrouvez en page 2 par exemple)
  • Erreur 404 détectées
  • Problèmes pouvant créer des pertes de position (non-responsive, sans https, etc.)
  • Messages de pénalités manuelles appliquées au site Web (et canal de communication pour demander un ré-examen)

Pourquoi et comment l’utiliser?

Principalement, pour connaître ses positions avec des requêtes en particulier. Vous pouvez ainsi détecter les termes avec du potentiel et mettre vos efforts en conséquence dans la création de contenu. Vous pouvez également en profiter pour enregistrer vos positions parce que si vous n’utilisez pas GSC, vous avez accès à un historique des 90 derniers jours seulement. Bref, cela va énormément faciliter le suivi mensuel de vos performances.

Un autre avantage est que Google va vous envoyer un message pour vous prévenir des actions à poser pour éviter de mettre votre site à risque du point de vue du référencement. Par exemple, en janvier dernier, c’était un avertissement concernant le https pour tous les sites.

Faire le lien avec Google Analytics?

Pourquoi il est important de faire le lien entre la Console de recherche et Google Analytics? Parce qu’en associant les propriétés, vous pouvez suivre les données de vos mots-clés et pages de destination directement dans votre rapport Google Analytics.

Besoin d’aide pour configurer le tout? Contactez-moi!

Pour aller plus loin: Webmaster Tools, l’allié méconnu de votre site

Allez plus loin que les chiffres avec Google Analytics

Allez plus loin que les chiffres avec Google Analytics

Pour une vaste majorité de gestionnaires ou de propriétaires d’entreprises, l’implantation initiale de Google Analytics (GA) sur leur site Web est une fin en soi. Ils sont trop souvent satisfaits par les informations reçues avec la configuration de base: le nombre de visiteurs, comment ils arrivent sur leur site, le temps qu’ils y passent ainsi que le nombre de pages vues.

Mais… ce n’est que le début! C’est une infime pointe de l’iceberg des possibilités offertes par Google Analytics. Plus encore, utilisé de concert avec d’autres outils, comme Adwords, vous pouvez construire une très forte machine d’analyse. Ce sera alors utile non seulement pour créer de beaux rapports, mais aussi pour aider activement au processus décisionnel de l’entreprise.

Adapter GA à vos besoins d’affaires

 

Voici quelques exemples intéressants trouvés sur le blogue de Lunametrics. Ces quelques pistes, qui peuvent être rapidement mises en place par des spécialistes de l’analytique (comme Quoly!), vous démontreront tout le potentiel à tirer d’une structure de données bien ficelée.

Mais tout d’abord, pour mieux comprendre comment structurer GA, on peut séparer le processus en 4 phases:

  1. La collecte des données
  2. La configuration de GA
  3. L’analyse des données
  4. Les rapports de prise de décision

Mais avant toute chose, il faut mettre en place une stratégie afin de maximiser vos efforts et produire ainsi les meilleurs résultats. Le but est d’éviter les coups d’épée dans l’eau. On peut donc dire que c’est la phase initiale.

 

La stratégie. Quelle stratégie?!

 

Comme on dit, il faut souvent faire quelques pas de recul avant d’avancer. Voici quelques questions à se poser avant de configurer votre GA:

  • Quelles sont les informations que vous voulez vraiment obtenir avec GA et pourquoi?
    • D’où viennent les visiteurs les plus rentables?
    • Quelle est la valeur moyenne des transactions en ligne (vs les autres canaux de vente)?
    • Quel est le coût d’acquisition d’un prospect? Et les autres KPI?
    • Etc.
  • Est-ce que ces données vont vous aider à prendre de meilleures décisions d’affaires? Si oui, comment?
  • Quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme?
  • Quels départements de votre entreprise devraient pouvoir profiter de telle ou telle information?

Quand vous aurez répondu à ces interrogations simples, vous allez être en mesure de mieux déterminer quelles configurations de GA vous devez mettre en place et surtout pourquoi.

La collecte des données

 

Il est maintenant temps de nourrir la bête! Plus vous allez envoyer des données de qualité vers GA, plus vous allez avoir un portrait détaillé: qui visitent votre site, comment vous ont-ils trouvé, que font-ils, pourquoi n’achètent-ils pas, etc.

Le trafic sur votre site Web peut évidemment provenir de plusieurs sources: réseaux sociaux, autres sites Web, moteurs de recherches, campagnes publicitaires hors ligne, etc. Comment segmenter simplement toutes ces entrées? Comment savoir si une campagne publicitaire ou un post sur votre page Facebook a bien fonctionné? GA sera capable de vous dire que tel visiteur arrive de Twitter par exemple, mais il ne pourra pas vous indiquer si c’est via un tweet naturel ou commandité.

Une façon simple pour y voir plus clair, et ce, sans faire de changement sur votre site Web en tant que tel, est de mettre en place des codes de suivi des campagnes. Une petite modification à l’URL du lien que vous voulez mesurer et le tour est joué. Vous pourrez donc voir ce qui fonctionne le mieux. Cela peut être un concours, une infolettre, un billet de blogue en particulier, etc. Notez que l’outil Adwords fait automatiquement ce travail pour vous (une option peut aussi être activée dans Bing Ads).

Vous pouvez pousser plus loin. Comment? En créant ce qu’on appelle des évènements. Les évènements servent à mesurer des actions effectuées sur une page, autre que l’ouverture de la page elle-même. Cela peut donc être une multitude de choses: téléchargement d’un document PDF sur votre site, formulaire rempli, clic sur votre adresse de courriel de contact, etc.

Contrairement aux campagnes, la mise en place d’un évènement va demander d’apporter quelques modifications mineures sur votre site Web ou encore d’utiliser un système comme le Google Tag Manager.

La configuration et l’analyse des données

 

Ce sont deux phases distinctes, mais on peut facilement les regrouper car c’est très complémentaire. Nous revenons donc à la base: à quoi sert votre site Web? Si vous faites du commerce en ligne, c’est assez simple: conclure une vente!

Mais parfois c’est beaucoup moins évident, c’est pourquoi il existe une configuration TRÈS importante à mettre en place dès le départ à votre GA: les objectifs ou buts (goals). On peut aussi parler de conversion. Est-ce que votre but (et il doit être assez difficile à atteindre) est de faire visiter une page X à votre visiteur? Lui faire remplir un formulaire précis?

Voici une courte vidéo qui explique bien ce concept.

Que faire si vous vous sentez inondé de données? La mise en place de filtres sera nécessaire afin de conserver uniquement celles qui sont appropriées à votre situation. C’est à ce moment que nous pouvons intervenir pour que la dernière phase soit un succès et vous apporte enfin l’information désirée.

NOUVEAU: Gardez un oeil sur votre site Web avec Google Data Studio

Les rapports de prise de décision

 

Enfin! Vous allez pouvoir recueillir les fruits de votre travail. En effet, ce sont ces rapports qui vont vous aider à ajuster le tir de vos campagnes publicitaires, de votre contenu et de vos objectifs d’affaires en ligne. Encore une fois, il est possible de personnaliser ceux-ci afin de garder seulement les éléments essentiels et d’éliminer ce qui ne vous sert pas ou peu.

Quelle sont les données que vous devriez inclure dans un rapport:

  • La donnée qui est utile à la bonne personne
  • La donnée qui est persistante dans le temps, qui peut donc servir à mesurer une progression (ou une régression)
  • La donnée qui peut identifier une faiblesse dans vos efforts numériques, ou à l’inverse une pépite qui n’est pas exploitée
  • La donnée qui permet de voir où vous faites de l’argent et où vous en perdez.

Selon la taille de votre entreprise, il est possible que plusieurs personnes veuillent accéder à ces rapports. Par contre, chaque intervenant n’aura pas besoin de la même donnée. C’est donc important de créer un rapport adapté et personnalisé pour chacun. Ainsi, non seulement auront-ils accès à l’information importante, mais ceux-ci ne seront pas submergés par d’autres éléments non pertinents pour eux. Trop d’information qu’on ne maîtrise pas risque de rendre cette dernière moins digeste. Vous pouvez également programmer l’envoi automatisé de ces rapports.

Bonne analyse!

Optimiser Google Analytics pour WordPress – WordCamp MTL 2015

Optimiser Google Analytics pour WordPress – WordCamp MTL 2015

Mise à jour 16 septembre: Les vidéos des conférences sont maintenant disponibles sur WordPress.tv… dont celle sur Google Analytics.  Bonne écoute!


Voici ma présentation dans le cadre du WordCamp 2015 de Montréal.

Mise à jour: Guide (très) complet sur Google Tag Manager: http://ipullrank.com/google-tag-manager/ 
J’ajouterai un résumé après la conférence. Bonne écoute!